Pays-d'en-Haut en forme

Au printemps 2008, la Coopérative de santé globale de Saint-Adolphe-d’Howard sollicite les membres du Conseil jeunesse des Pays-d’en-Haut afin de déployer sur le territoire de la MRC des Pays-d’en-Haut, Québec en forme. Issu d’un partenariat financier entre le gouvernement du Québec et la Fondation Lucie et André Chagnon, Québec en forme vise la mobilisation d’acteurs pour la mise en œuvre d’actions favorisant la création d’environnements favorables aux saines habitudes de vie.

À la suite de diverses rencontres avec les acteurs du milieu, le comité d’action local Pays-d’en-Haut en forme est créé, c’est la Coopérative de santé globale de Saint-Adolphe-d’Howard qui est le premier mandataire fiduciaire et celle-ci sera remplacée en cours de route par la MRC des Pays-d’en-Haut. Pays-d’en-Haut en forme devient un sous-comité du Conseil jeunesse et se donne pour mission de favoriser le développement d’environnements favorables pour l'adoption et le maintien d'une saine alimentation et d'un mode de vie physiquement actif chez les jeunes de la MRC des Pays-d'en-Haut, de la naissance à 17 ans inclusivement ainsi que leur famille.  Un des principes directeurs sera le transfert de connaissance aux intervenants et responsables afin d’assurer une pérennité des actions.

Pays-d’en-Haut en forme se dote d’une coordination en février 2009 et les partenaires travailleront au fil du temps sur trois planifications triennales. De plus Pays-d’en-Haut en forme a été un collaborateur et maître d’œuvre du plan de communication jeunesse « Facteur E ».  La contribution de Québec en forme s’est terminée comme prévu après 10 années d’investissement et c’est élevé à plus de 1 250 000$.  Les partenaires ont intégré différentes habitudes liées aux saines habitudes de vie à même leurs activités et le Conseil jeunesse des Pays-d’en-Haut en fait maintenant un point « statutaire » à son ordre du jour!

Plusieurs actions ont pu voir le jour afin de favoriser un mode de vie physiquement actif et une saine alimentation, en voici quelques exemples : 

 

  • Animation dans les cours des écoles primaires sur l’heure du midi et après les heures de classe;

  • Formation et ateliers en psychomotricité pour les services de garde en milieu familial, centres de la petite enfance et écoles;

  • Guides de départ « Comment cuisiner sans sa maman » en collaboration avec l’École Hôtelière et cartable de formation et d’ateliers;

  • Activités en lien avec les saines habitudes de vie au Centre de formation générale des Cîmes;

  • Activités culinaires aux camps de jour et école secondaire;

  • Ateliers double-jeux (parents-enfants, milieux municipaux);

  • Ateliers méli-mélo (stimulation 0-5 ans) dans différents milieux;

  • Implantation de la formation DAFA (Diplôme d’aptitudes aux fonctions d’animateurs) pour les animateurs de camps de jour du territoire, en collaboration avec les services de loisirs;

  • Mon sac à dos et mes amis (ateliers estivaux pour favoriser l’entrée scolaire pour les 4 ans, en collaboration avec Comité 0-5 ans, Maison de la famille des Pays-d’en-Haut et Commission scolaire des Laurentides);

  • Support au déploiement d’Acti-leader dans les écoles primaires du territoire;

  • Ados en forme et en santé;

  • Ma cour un monde de plaisir (dans les écoles);

  • Boite à bouger dans les municipalités (liste des parcs);

  • Etc.

QEF-new-logo.png